de fr it

Ferdinand FriedrichZyro

19.10.1802, 10.5.1874 à Rheinfelden, prot., de Thoune. Fils de Johann Friedrich, boulanger, et de Magdalena Indermühle. 1) 1829 Rosina Elisabeth Trog, fille de Jakob Gabriel Trog, 2) 1846 Susanna Margarita Johanna Wyttenbach, fille de Johann Albrecht, 3) 1864 Emilie Johanna Römer, de Hambourg, 4) 1867 Nanny von Blumröder, fille de Friedrich Karl, de Schwarzburg-Sondershausen (Thuringe). Etudes de philologie, puis de théologie à Berne (1819-1822). Entré dans l'Eglise bernoise en 1825, suffragant à Wasen (1828), pasteur d'Unterseen (1832). Professeur extraordinaire (1834) et ordinaire (1835-1844) de théologie pratique, catéchèse et homilétique à l'université de Berne. Pasteur de l'église de la Nydegg à Berne (1844-1855) et de Kappelen (1856-1860). Auteur de textes sur l'organisation ecclésiastique, les relations entre l'Eglise et l'Etat, la formation des pasteurs et l'instruction publique, Z. entretint une correspondance avec le pédagogue Friedrich Froebel.

Sources et bibliographie

  • Die Dozenten der bernischen Hochschule, 1984, 45
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 19.10.1802 ✝︎ 10.5.1874

Suggestion de citation

Gebhard, Rudolf: "Zyro, Ferdinand Friedrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.11.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/010945/2012-11-16/, consulté le 30.10.2020.