de fr it

Neu-Altstätten

Château fort médiéval au-dessus de Lüchingen (comm. Altstätten), soit tour d'habitation de trois étages, à plan carré et murs de moellons, autrefois crénelée, avec une porte haute sur la façade orientale, des fenêtres de style gothique tardif au troisième étage et une claire-voie saillante à colombage, plus récente. Bâtie au début du XIVe s. par les ministériaux d'Altstätten, partiellement détruite en 1338 et reconstruite en 1404, la résidence passa en 1433, par héritage, à Kunigunde von Altstätten, fille du dernier mayor, ainsi qu'à son mari, Hans Thumb von Neuburg (de Götzis, Vorarlberg). A la mort de Kunigunde (1479), N. revint à son gendre Sigmund von Freiberg, de Souabe, et finalement aux seigneurs de Schönau (Forêt-Noire) en 1570. En 1639, Hans Kaspar von Schönau la vendit à Gilg Enk, secrétaire de la ville d'Altstätten. La porte haute fut murée en 1780, l'avant-toit occidental réduit en 1850. Des travaux de rénovation furent effectués en 1923, 1967 et 1984-1985. Le château est habité par les descendants de Gilg Enk.

Sources et bibliographie

  • Denkmalpflege im Kanton Sankt Gallen 1981-1985, 1988, 19-20
Liens
Notices d'autorité
GND

Suggestion de citation

Anna Steinhauser-Zimmermann, Regula: "Neu-Altstätten", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.07.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/010959/2009-07-15/, consulté le 30.10.2020.