de fr it

Neu-Bechburg

Château fort sis sur une crête rocheuse au pied du Roggen, comm. d'Oensingen (SO). Aucun document ne permet d'en dater la construction ni d'en connaître le bâtisseur; des indices (vestiges archéologiques, sources ultérieures, style des bâtiments conservés, tel le donjon circulaire) le font remonter à la seconde moitié du XIIIe s. Les premiers occupants furent sans doute les barons de Bechburg. En 1313, le "nouveau château" appartenait aux comtes de Frobourg; puis il passa rapidement des comtes de Nidau aux Thierstein et aux Kibourg. En 1415, Konrad von Laufen vendit le château et la seigneurie à Berne, qui les attribua au bailliage de Bechburg, nouvellement créé; celui-ci releva d'abord de Berne et Soleure, puis de Soleure seule après l'échange de 1463. N. fut le siège du bailli jusqu'en 1798. Ensuite son état se dégrada et une partie du corps central, construit en 1608, fut démolie. Le banquier bâlois Johann Riggenbach le racheta en 1835. D'importants travaux de rénovation et des transformations furent exécutés dans le logis à partir de 1881, mais ne modifièrent pas l'aspect extérieur. Le château appartient depuis 1975 à une fondation qui, après l'avoir restauré à grands frais, le met à disposition à des fins culturelles et sociales.

Sources et bibliographie

  • B. Rudolf, «Schloss Neu-Bechburg», in Jurablätter, 40, 1978, 49-63
  • H. Sigrist, «Die Freiherren und Grafen von Bechburg/Falkenstein und ihre Burgen», in JbSolG, 65, 1992, 107-126
Liens
Notices d'autorité
GND