de fr it

NeuburgGR

Ruines d'un château fort, sur un éperon rocheux du versant ouest de la vallée du Rhin, comm. d'Untervaz GR. Il subsiste une partie du palais, de plan rectangulaire, et au nord et à l'ouest les fondations du mur d'enceinte, avec une porte. Dans la partie nord de la cour se trouve une citerne ronde. N. fut transformé à maintes reprises; du bâtiment original sont demeurés des passages vers des latrines en encorbellement ou des arcades, les conduits de fumée de foyers et de poêles, des éviers, des meurtrières ogivales. Une niche du troisième étage recèle des dessins gravés (vers 1300). Le château doit dater de la fin du XIIIe s. Il est mentionné pour la première fois en 1345. Bâti vraisemblablement par les Tumb, seigneurs de N. dans le Vorarlberg, il eut divers propriétaires, dont Rudolf von Rappenstein, dit Mötteli, vers 1450, et fut vendu à l'évêché de Coire en 1496. Il fut racheté par la commune d'Untervaz, avec la seigneurie, en 1577. Délaissé, il commença sans doute à se délabrer au XVIe s. déjà.

Sources et bibliographie

  • O.P. Clavadetscher, W. Meyer, Das Burgenbuch von Graubünden, 1984, 313-315
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND

Suggestion de citation

Boscardin, Maria-Letizia: "Neuburg (GR)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.07.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/010961/2009-07-15/, consulté le 05.12.2020.