de fr it

DerNeue Postillon

En-tête du numéro 5 de mai 1896 (Collection privée).
En-tête du numéro 5 de mai 1896 (Collection privée). […]

Revue politique et satirique zurichoise (1895-1914), se rattachant au mouvement socialiste. Moins connu que d'autres feuilles humoristiques ouvrières germanophones, le Neue Postillon permit cependant de diffuser assez largement des opinions critiques envers les tendances sociales et politiques du système capitaliste. Financièrement, il se trouva toujours en équilibre instable parce que le PS n'avait pas les moyens de le soutenir. Il parut d'abord mensuellement, puis tous les quinze jours à partir de 1907; son tirage resta toujours inférieur à 10 000 exemplaires. Alors qu'il ne fut jamais censuré en Suisse, quelques-uns de ses numéros furent confisqués dans les monarchies voisines. Il compta parmi ses collaborateurs les caricaturistes Willy Lehmann-Schramm, Adolf Sulzberger, Hermann Hintermeister, Paul Thesing, Karl Hügin, Ignaz Epper, Walter Lilie, Albert Sebastian Oesch et Arthur Felix Treichler.

Sources et bibliographie

  • C. Bieler, Der Neue Postillon, 2003
Liens
Notices d'autorité
GND

Suggestion de citation

Gürber, Thomas: "Neue Postillon, Der", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 20.07.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/010983/2009-07-20/, consulté le 01.11.2020.