de fr it

JulesAmiguet

20.6.1867 à Aigle, 18.3.1946 à Lausanne, prot., d'Ollon. Fils de David-Frédéric et de Charlotte Richon. Célibataire. Etudes à la faculté de théologie à Lausanne (thèse de licence Notre liturgie, 1888). Consacré en 1888, A. fut suffragant à Suchy (1888), pasteur à Chesalles-sur-Moudon (1889), à Pampigny (1893), à Ouchy (Lausanne) dès 1909. Grâce à un don de Marguerite de Loys-Chandieu, il fit construire le temple de Saint-Jean de Cour (1912-1913), décoré par des fresques de Louis Rivier. Il devint le premier pasteur de la nouvelle paroisse de Saint-Jean-Cour en 1921. Dès 1927, privat-docent à la faculté de théologie de Lausanne, il donna un cours sur des questions liturgiques. Par son œuvre en faveur du renouveau liturgique, en particulier dans le domaine de la sainte cène, A. est considéré comme l'un des inspirateurs du mouvement Eglise et Liturgie.

Sources et bibliographie

  • A. Bardet, Un combat pour l'Eglise, 1988, 9-52
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.6.1867 ✝︎ 18.3.1946