de fr it

Jean-PierreBergier

1685 à Lausanne, 10.4.1743 à Ecublens (VD), prot., de Lausanne, du Mont, de Chardonne et de Corsier. Fils de Ferdinand, seigneur d'Illens et de Pont et Perey-Martin, officier et magistrat à Lausanne, et de Marguerite Beausire. Neveu de Gabriel (->). 1) 1713 Anne Bourgeois, fille de Jean-Louis, banneret, 2) Judith-Suzanne Dutheil, fille de Samuel, pasteur. B. étudia aux académies de Lausanne et Genève; consacré pasteur en 1709. Sous-diacre à Lausanne, ministre de camp (aumônier) au régiment de Villars en Hollande. Pasteur au Mont et Romanel (1713-1736), puis troisième pasteur à Lausanne; doyen de la 3e classe (1741). B. accompagna le major Davel vers son supplice le 24 avril 1723. Il fut seigneur de Pont et Perey-Martin.

Sources et bibliographie

  • AFam Jean-François Bergier, Zoug
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Bergier, Jean-François: "Bergier, Jean-Pierre", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 29.06.2002. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/011038/2002-06-29/, consulté le 26.02.2021.