de fr it

FrançoisBertholet

27.2.1814 à Aigle, 2.7.1862 à Vex, prot., d'Aigle et Corbeyrier. Fils de Pierre-François et de Marguerite Rossier. Marie-Françoise-Philippine (dite Mary) Bridel, fille de Philippe-Louis, pasteur. Beau-frère de Georges-Victor Bridel. Collège à Vevey, études de théologie à Lausanne, consécration en 1837. Suffragant à Gryon, puis pasteur de l'Oratoire (Eglise libre) d'Aigle (1843), B. démissionna de l'Eglise nationale en 1845. Appelé par la Société évangélique de France, il fut pasteur à Sens (1845), à Lyon (1849), puis vint à Genève en 1854 comme pasteur de l'Eglise libre (chapelle de l'Oratoire). Il déclarait adresser sa prédication, qui fut puissante et populaire, "au cœur et à la conscience" plus qu'à la raison. Il publia quelques-uns de ses sermons et des méditations.

Sources et bibliographie

  • Lettres de F. Bertholet-Bridel publiées pour ses amis, 1865 (avec notice biogr.)
  • Recueil de généal. vaudoises, 1, 1923, 662
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF