de fr it

AndréBiéler

4.3.1914 à Naters,7.12.2006 à Morges, protestant, de Préverenges et Genève. Fils d'Alfred Biéler, ingénieur, et de Cécile née Butticaz (Cécile Biéler-Butticaz). Geneviève Gautier, fille de Charles Gautier, banquier. André Biéler, qui avait étudié la théologie à Genève et Bâle (licence en 1941), obtint ensuite un doctorat ès sciences économiques avec une thèse sur La pensée économique et sociale de Calvin (1959). Il fut pasteur à Chancy (1940-1945), aumônier de l'Université de Genève (1947-1955) et pasteur à Malagnou (Les Eaux-Vives, 1955-1962). Après des recherches en éthique à Münster, Heidelberg, Paris et Londres, Biéler devint professeur d'éthique sociale ad personam aux Universités de Lausanne et de Genève (1967-1979). Il représenta la Fédération des Eglises protestantes de la Suisse (FEPS) aux Conférences œcuméniques mondiales de 1966 et 1968. Fondateur de la Déclaration de Berne en faveur de l'aide au développement (1968), Biéler fut l'un des principaux éthiciens protestants de la seconde moitié du XXe siècle.

Sources et bibliographie

  • Gisel, Pierre (éd.): Encyclopédie du protestantisme, 1995, p. 139 (avec liste des œuvres).
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 4.3.1914 ✝︎ 7.12.2006

Suggestion de citation

Marion, Gilbert: "Biéler, André", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 22.12.2011. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/011049/2011-12-22/, consulté le 19.01.2022.