de fr it

PaulChapuis

13.2.1851 au Lieu, 12.5.1904 à Chailly (comm. Lausanne), prot., d'Oulens-sous-Echallens et d'Eclagnens. Fils de Jean-Louis, pasteur, et de Katharina Dürr. Emilie Secrétan, fille de Charles Secretan. Etudes de théologie aux universités de Lausanne et de Tübingen (licence 1874). Consacré en 1874, C. devint pasteur à L'Etivaz (1874), puis professeur de Nouveau Testament à l'académie de Lausanne (1876). Il fonda le journal Evangile et liberté, dont il fut le rédacteur (1880-1894) et dans lequel il défendit la séparation de l'Eglise et de l'Etat. Sommé de choisir entre sa chaire et ses principes, il démissionnna et devint pasteur à Chexbres (1886-1901). Dès 1895, il fut chargé de cours d'histoire de la théologie moderne à l'université de Lausanne, puis redevint professeur de Nouveau Testament (1901-1904). Partisan d'une théologie libérale, marquée par la pensée d'Alexandre Vinet et celle de son beau-père, notamment dans le domaine de la théologie de la conscience, il s'intéressa à la critique biblique, à l'autorité de l'Ecriture et au surnaturel.

Sources et bibliographie

  • Feuille centrale de la soc. de Zofingue, 44, 1904
  • La Patrie suisse, no 279, 1904, 125
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 13.2.1851 ✝︎ 12.5.1904

Suggestion de citation

Fatio, Olivier: "Chapuis, Paul", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 14.07.2005. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/011082/2005-07-14/, consulté le 21.10.2020.