de fr it

Jean-PhilippeDutoit-Membrini

5.10.1721 à Moudon, 21.1.1793 à Lausanne, prot., de Moudon, de Lausanne dès 1753. Fils de Pierre-Philippe, propriétaire (plus tard directeur des postes à Vevey), de tendance piétiste, et de Suzanne Membrini. Célibataire. Etudes de théologie à Lausanne. Consacré pasteur en 1747. Ministre impositionnaire (sans paroisse). Gravement malade en 1752, D. se tourne vers le mysticisme. Nommé sous-diacre (chargé des petits prêches et catéchismes) à Lausanne le 24 mai 1754, D. démissionne le 7 juin. Attiré par le quiétisme, opposé au cercle voltairien lausannois, il démissionne de toute fonction pastorale en 1760 pour cause de maladie. Il correspond avec les cercles mystiques du baron Friedrich August de Klinkowström et du comte Frédéric de Fleischbein, s'attirant l'animosité de LL.EE. de Berne. En 1767, il obtient pourtant de l'académie de Lausanne une attestation d'orthodoxie en doctrine et mœurs. Depuis 1760, il écrit beaucoup, publie une édition des lettres de Jeanne Marie Guyon (1767-1768) et réunit à Lausanne, après la mort de Fleischbein en 1774, le groupe des "fidèles de la doctrine de l'intérieur" considéré comme le "cercle mystique de Lausanne".

Sources et bibliographie

  • Arch. de la Bibl. des pasteurs, Neuchâtel
  • A. Favre, Jean-Philippe Dutoit, 1911 (avec liste des œuvres)
  • H. Vuilleumier, Hist. de l'Eglise réformée du Pays de Vaud, 3, 1930, 467-469
  • Encyclopaedia universalis, Thesaurus-Index, 1985, 1, 926
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Jean-Philippe Dutoit
Dates biographiques ≈︎ 5.10.1721 ✝︎ 21.1.1793