de fr it

FriedrichEcklin

19.8.1830 à Rothenfluh, 24.4.1904 à Neuchâtel, prot., de Bâle. Fils de Jacob Friedrich, pasteur, et de Pauline Waser. Marie Elise Schinz, fille de Jean-Rodolphe, pasteur. Ecoles à Bâle, études de théologie à Bâle et Bonn. Précepteur à Genève, Areuse et Boudry. Consacré pasteur à Bâle en 1852. Agrégé au clergé neuchâtelois en 1855. Avec son frère Théophile Wilhelm (1833), pasteur au Val-de-Travers, E. assure la pastorale des résidents suisses alémaniques du canton de Neuchâtel (à Cernier dès 1857). Suffragant dès 1861 de son beau-père, pasteur de la paroisse allemande de la ville de Neuchâtel, il lui succède en 1876 et démissionne en 1897. Sympathisant de l'Eglise indépendante tout en restant pasteur de l'Eglise nationale. Membre du Comité neuchâtelois de secours en faveur des protestants disséminés. E. a publié plusieurs opuscules sur des questions doctrinales et ecclésiologiques (rédemption, expiation, catéchèse, sotériologie, christologie).

Sources et bibliographie

  • Bibl. des pasteurs, Neuchâtel
  • Agenda pastoral des Eglises protestantes de Suisse, 1905
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 19.8.1830 ✝︎ 24.4.1904

Suggestion de citation

Hammann, Gottfried: "Ecklin, Friedrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.09.2000. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/011111/2000-09-15/, consulté le 27.11.2020.