de fr it

GeorgesFulliquet

14.2.1863 à Genève, 17.11.1924 à Genève, prot., de Genève. Fils d'Ami Herrmann, commis négociant, et d'Henriette Suzanne Goliasch. 1921 Marie Louise (Marguerite) Kuhne, garde-malade, fille d'André Bénédict, banquier. Etudes à Genève dès 1883, en sciences (doctorat), puis en théologie (bachelier en 1887, consacré en 1890 et licencié en 1893). Pasteur à Lyon de 1891 à 1908, F. y développe sa vision sociale de l'Eglise. Critique à l'endroit de la Bible, il prêche la conversion, la sanctification. Grand orateur, apologète brillant, il démolit comme à plaisir les arguments de l'incrédulité. A l'école de Gaston Frommel et de César Malan fils, à qui il consacre une étude (La pensée théologique de César Malan, 1902), il insiste avant tout sur la conscience morale (Essai sur l'obligation morale, 1898), preuve à ses yeux de l'existence de Dieu. Il participa avec ferveur à la lutte antialcoolique de la Croix-Bleue et de l'Espoir.

Sources et bibliographie

  • H. Heyer, L'Eglise de Genève, 1909
  • F. Klein, La pensée religieuse de Georges Fulliquet, 1942
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF