de fr it

HenriGermond

17.7.1901 à Lausanne, 15.5.1985 à Bernex, prot., de Lovatens. Fils d'Aloïs, chef de service au Département militaire, et de Judith Perret, fille de pasteur. Johanna Maria Braak, fille d'Hendrich, d'Amsterdam. Etudes de théologie à Lausanne, licence en 1925. Stages à Berlin et Paris. Pasteur à Huémoz (1926), Echallens (1932) et de la paroisse de la cathédrale de Lausanne (1947). Chargé de cours dès 1932, puis professeur de théologie pratique et d'histoire des religions à l'université de Lausanne (1952-1966), doyen (1954-1956 et 1964-1966). Vice-président du synode, président de la commission synodale et de la Fondation Eben-Hézer. Grand prédicateur, polémiste redoutable, partisan d'une Eglise nationale et multitudiniste, G. s'opposa à la fusion des Eglises nationale et libre, et à l'abrogation des articles constitutionnels sur les jésuites et les couvents.

Sources et bibliographie

  • 24 Heures, 21.5.1985
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 17.7.1901 ✝︎ 15.5.1985