de fr it

Ober-Maggenberg

Site d'un château fort sur un éperon rocheux dominant la rive gauche de la Singine, dans la comm. d'Alterswil FR. Le château principal est divisé en deux par un fossé et comprend une tour maîtresse carrée, les vestiges d'un mur d'enceinte, des constructions annexes sur plusieurs niveaux de terrain et un puits. Au-delà d'un large fossé précédé d'un remblai se trouve une vaste avant-cour, elle-même protégée par une tranchée, mais sans trace de muraille, qui constitue peut-être le périmètre d'une petite bourgade prévue à cet endroit. Le nom suggère une fondation par les seigneurs de Maggenberg. Probablement érigé après 1267, date à laquelle Ulrich von Maggenberg reçut en fief du comte Rodolphe de Habsbourg le bailliage d'Alterswil, O. est un cas typique de fortification liée à une politique de défrichement; mais, trop haut perché, il échoua à devenir un centre de colonisation. Le déclin économique des seigneurs de Maggenberg et leur extinction à la fin du XIVe s. lui firent perdre toute son importance. L'archéologie n'a pas encore pu analyser les ruines de guerre du XIVe s. Au XVes., l'ensemble de la propriété fut intégré aux Anciennes Terres de Fribourg.

Sources et bibliographie

  • A. Büchi, «Die Ritter von Maggenberg», in FGB, 15, 1908, 70-133
  • E. Schwabe, Châteaux forts de Suisse, 9, 1983 (all. 1983)