de fr it

Tellenbourg

Ruines d'un château fort avec donjon (mentionné en 1367, burg Tellen) et mur d'enceinte, sur les hauteurs de Frutigen BE. Afin de protéger la route conduisant vers les cols du Valais, le pont sur la Kander et la souste de Frutigen, les seigneurs de Kien construisirent un donjon vers 1200, qu'ils renforcèrent aux XIIIe et XIVe s. Le château fut d'abord le siège d'un châtelain, qui administra la seigneurie de Frutigen pour le compte de ces derniers et de leurs successeurs (barons de Wädenswil, de la Tour, puis brièvement, de Weissenburg). Après l'acquisition de Frutigen par Berne (1400), il servit de résidence au bailli (qui portait aussi le titre de châtelain). En 1829, les autorités du district de Frutigen déménagèrent dans le village homonyme et le bâtiment servit désormais d'asile pour les pauvres, avant de brûler en 1885. La ruine, avec son donjon de cinq étages, fut consolidée en 1930 et 1960-1961.

Sources et bibliographie

  • Die Burgen und Schlösser der Schweiz, Berner Oberland, 2, 1939, 34-40
  • W. Brügger et al., Das Frutigbuch, 21977
Liens
Notices d'autorité
GND