de fr it

AugustinGretillat

16.3.1837 à Fontainemelon, 14.1.1894 à Neuchâtel, prot., de Coffrane. Fils de François-Louis et d'Hélène Morel. Amélie Martin. Etudes de théologie à Neuchâtel, Halle, Göttingen et Tübingen. Consacré en 1859. Diacre à La Chaux-de-Fonds (1859). Pasteur à Couvet (1862). Professeur de théologie systématique à l'académie de Neuchâtel (1870), puis à la faculté de l'Eglise indépendante (1873-1894). Chapelain du Landeron (1870-1894). Collaborateur de la Revue de théologie et de philosophie et de revues étrangères, dont la Revue de théologie de Montauban, le Theological Journal (Londres) et la Presbyterian and Reformed Review (Philadelphie).

Sources et bibliographie

  • La peine de mort est-elle légitime?, 1879
  • Socialisme et Evangile, 1879
  • Exposé de théologie systématique, 6 vol., 1885-1899
  • Arch. de la Bibl. des pasteurs, Neuchâtel
  • Dict. des pasteurs et ministres neuchâtelois depuis la Réforme jusqu'à 1914, vol. 2, ms. (Bibl. des pasteurs, Neuchâtel)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Hammann, Gottfried: "Gretillat, Augustin", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 17.07.2007. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/011219/2007-07-17/, consulté le 06.12.2020.