de fr it

Aimé-LouisHerminjard

7.11.1817 à Vevey, 11.12.1900 à Lausanne, prot. (Eglise libre), de Vevey. Fils de Jean-Louis et de Sophie Brot. 1871 Eugénie Monnerat, fille d'Alexandre, de Vevey. Licencié en théologie de l'académie de Lausanne (1844). Précepteur des enfants du prince Nicolas Repnine en Ukraine, H. catalogua la bibliothèque du château de Yagotine en 1846 et ne revint à Lausanne qu'en 1861, où il vécut modestement des économies amassées en Russie. Il consacra alors sa vie à publier la Correspondance des Réformateurs dans les pays de langue française, dont neuf volumes parurent. Sa passion de la recherche et son talent inégalé de paléographe expliquent la prodigieuse richesse de ses notes et la valeur de ses papiers conservés au Musée historique de la Réformation à Genève.

Sources et bibliographie

  • Fonds, BPUG et BCUL
  • Jubilé de M. Aimé-Louis Herminjard, 1896
  • H. Meylan, «Aimé-Louis Herminjard, notre bénédictin vaudois», in RHV, 1968, 83-92
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 7.11.1817 ✝︎ 11.12.1900

Suggestion de citation

Dufour, Alain: "Herminjard, Aimé-Louis", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.04.2001. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/011226/2001-04-24/, consulté le 31.10.2020.