de fr it

LouisTournier

8.5.1828 à Genève, 11.7.1898 à Troinex, prot., de Genève. Fils de Gabriel, marchand drapier, et de Marie Heyer. 1) 1850 Louise Miéville, fille de François, 2) 1890 Jeanne-Elisabeth Ormond, fille de Georges-François. Etudes de théologie à l'académie de Genève (1847-1851). Consécration en 1851. Suffragant aux Eaux-Vives (1851-1852), pasteur à Genève (1852-1874), puis catéchiste à l'auditoire de Calvin (1874-1898). Aumônier de la milice (1856), membre du consistoire (1859-1874). T. prit une part importante à la révision de la liturgie de l'Eglise nationale protestante de Genève (1861). Auteur de poèmes et de textes de chansons, dont Ruth (1849), Les enfantines (1852), Chants de la jeunesse (1865), Voix de la cathédrale (1867), Les premiers chants (1868), La colombe (1870) et Belle neige (1873).

Sources et bibliographie

  • Livre du Recteur, 6, 51
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 8.5.1828 ✝︎ 11.7.1898
Indexation thématique
Religion (protestantisme)