de fr it

HuguesOltramare

27.12.1813 à Genève, 23.2.1891 à Genève, prot., de Genève. Fils de Louis-David-Benjamin, monteur de boîtes de montre, et d'Anne née O. (sa cousine). Frère de Gabriel (->). 1) 1847 Marie Charlotte Humbert, fille de Jean, professeur. 2) 1864 Marie Clotilde Bedot, fille de Charles, pasteur. Etudes de théologie à Genève (1834-1838), puis aux universités de Tübingen et Berlin (1840-1842). Consacré en 1838, O. est pasteur à Genève (1845-1854 et 1856-1881). Professeur d'exégèse du Nouveau Testament à l'académie (1854-1891). Modérateur (1854, 1860, 1869) et doyen (1874-1880) de la Compagnie des pasteurs. O. défend une exégèse basée sur la méthode historico-critique, la liberté et la foi. Il apparaît comme un esprit indépendant, plutôt que pur libéral. Sa traduction du Nouveau Testament (1872), qui allie exigence scientifique et clarté littéraire, demeure son œuvre majeure. Docteur honoris causa de l'université de Strasbourg. Chevalier de la Légion d'honneur.

Sources et bibliographie

  • La semaine religieuse de Genève, 3.6.1891
  • A. Bouvier, Hugues Oltramare, 1892
  • Livre du Recteur, 5, 54-55
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 27.12.1813 ✝︎ 23.2.1891
Indexation thématique
Religion (protestantisme)