de fr it

Reichenstein

Petit château fort situé au nord-est d'Arlesheim BL. D'après de vieux plans, R. était construit sur trois paliers: au, niveau, supérieur et médian se trouvait une tour d'habitation à quatre étages flanquée d'un petit donjon défensif, en bas un édifice plus récent à deux étages avec portail; on y accédait depuis le sud en franchissant le fossé. Dénommé à l'origine obere Birseckburg (château du Haut-Birseck), R. fut fondé vers 1200 par les comtes de Frobourg, avec trois autres châteaux, aux alentours d'Arlesheim. Les Frobourg renoncèrent en 1245 déjà à cette propriété en faveur de l'évêque de Bâle. Celui-ci remit en fief aux Reich, famille de chevaliers bâlois, le château fort septentrional, qui prit alors le nom de R. Le fief comprenait des biens et des revenus dans les villages avoisinants, surtout à Arlesheim et Liestal. La partie supérieure du site était déjà en ruine en 1499. Les Reich possédèrent le fief jusqu'à la suppression de l'évêché de Bâle en 1798; ils vendirent le château en 1813 à un bourgeois de Bâle. Reconstruit en 1932-1933 en style historicisant, il est à louer pour des festivités.

Sources et bibliographie

  • W. Meyer, Burgen von A bis Z, 1981
Liens
Notices d'autorité
GND