de fr it

ThéodoreTronchin

17.4.1582 à Genève, 19.11.1657 à Genève, prot., de Genève. Fils de Rémi (->). 1607 Théodora Rocca, fille de Jean-Baptiste, épicier, et fille adoptive de Théodore de Bèze, dont T. hérita les archives. Beau-frère d'Etienne Rocca et de Jean Rocca. Etudes de théologie à Bâle (1600), Genève (1602) et Heidelberg (1604-1606). Professeur d'hébreu (1606-1618), puis de théologie à l'académie de Genève (1615-1656, recteur de 1610 à 1615). Pasteur à Genève (1608). Doyen de la Compagnie des pasteurs (1649-1657), T. la représenta, avec Jean Diodati, au synode de Dordrecht (1618). Aumônier du duc de Rohan en Valteline (1632). Il fut chargé de répondre à la Genève plagiaire (1618) du jésuite Pierre Coton, qui attaquait la Bible traduite et publiée par les pasteurs et professeurs de Genève (Coton plagiaire, 1620). Dans la doctrine de la prédestination, T. représente l'orthodoxie calvinienne de Dordrecht contre la théorie universaliste de Saumur, incarnée par Moïse Amyraut.

Sources et bibliographie

  • Fonds Tronchin, BGE
  • Livre du Recteur, 6, 75
  • P. Gisel, dir., Encycl. du protestantisme, 22006, 1450
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 17.4.1582 ✝︎ 19.11.1657
Indexation thématique
Religion (protestantisme)