de fr it

Hohensax

Ruine d'un château fort médiéval, sur un rocher à 1 km à l'ouest de Sax (comm. Sennwald). Vaste ensemble, entouré d'un long mur d'enceinte, composé d'un fort central (avec mur bouclier, logis, citerne et, en retrait, tour carrée à porte haute) et d'un château inférieur situé au nord-est. Alleu des barons de Sax, construit vers 1200 sur des terres à défricher, le château fut vendu à l'Autriche avec le village de Gams en 1393 après une querelle de famille. En 1399, il fut inféodé à Ulrich Eberhard le Jeune de H.; en 1411, il passa aux seigneurs de Bonstetten (comme gage autrichien). Préservé pendant les guerres d'Appenzell, grâce à d'habiles alliances, il fut pris et incendié par les Appenzellois en 1446, lors de la guerre de Zurich. En 1497, la seigneurie de H. fut vendue à Schwytz et Glaris. Le château fort fut cédé à Zurich avec Forstegg en 1615. Au début du XXIe s., il appartient à la commune de Gams.

Sources et bibliographie

  • A.M. Deplazes-Haefliger, Die Freiherren von Sax und die Herren von Sax-Hohensax bis 1450, 1976
  • H. Schneider, W. Meyer, Châteaux forts de Suisse, 6, 38-39
Liens
Notices d'autorité
GND

Suggestion de citation

Anna Steinhauser-Zimmermann, Regula: "Hohensax", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.03.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/011367/2009-03-26/, consulté le 03.12.2020.