de fr it

Johann LudwigAmbühl

13.2.1750 à Wattwil, 22.4.1800 à Altstätten, prot., de Wattwil. Fils de Hans Jakob, instituteur. Célibataire. Autodidacte, A. succéda à son père comme instituteur à Wattwil. Précepteur de la belle-fille de Jacob Laurenz Custer à Rheineck en 1783, il voyagea à Strasbourg, à Genève et en Italie. Il s'établit à Altstätten en 1796. Préfet du district de l'Oberrheintal en 1799. Le premier, il publia des textes de son ami Ulrich Bräker, dans sa revue Brieftasche aus den Alpen (1780-1785). Ecrivain de tendance Sturm und Drang, admirateur de Shakespeare et de Goethe, auteur de drames, notamment Der Schweizerbund (1779) et Wilhelm Tell (1792, réimprimé en 1985) et de poèmes d'un ton populaire et d'un lyrisme fervent (1803), il composa en 1798 l'adresse aux cantons souverains dans laquelle le Rheintal revendiquait son indépendance.

Sources et bibliographie

  • S. Voellmy, «Johann Ludwig Ambühl», in Toggenburger Heimat-Jahrbuch, 10, 1950, 109-124
  • Killy, Literaturlex., 1, 127
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 13.2.1750 ✝︎ 22.4.1800