de fr it

JuliusAmmann

24.3.1882 à Gossau (SG), 22.7.1962 à Bâle, prot., de Mosnang. Fils de Johann Julius Robert, relieur et marchand de vin, et d'Anna Sturzenegger. 1911 Alma Zisch, fille de Georg, maître doreur. Après la mort de ses parents en 1889 et 1891, A. fut élevé chez son grand-père maternel à Trogen, où il fréquenta l'école cantonale; école normale protestante d'Unterstrass à Zurich (1898-1902). Instituteur à l'établissement pour sourds-muets de Riehen (1902-1910). Directeur de l'institut pour sourds-muets débiles légers de Bettingen (1910-1945), A. y mit au point de nouvelles méthodes d'enseignement. Secrétaire communal de Bettingen (1925-1953). Dès les années 1920, des vacances en Appenzell lui inspirèrent des vers où il évoquait gens et lieux dans le dialecte de sa jeunesse, et qui eurent grand succès. Il écrivit aussi des poèmes dans le dialecte de Bettingen, sous le pseudonyme de Sebastian Hämpfeli.

Sources et bibliographie

  • Appenzeller Spröch ond Liedli, 1976 (avec une introd. de S. Sonderegger)
  • Fonds A. (env. 300 poèmes), Verkehrsverein Bettingen
  • H. Krattiger, «Julius Ammann alias Sebastian Hämpfeli», in z'Rieche, 1982, 155-167
  • S. Sonderegger, «Der Appenzeller Dialekt in Geschichte und Gegenwart», in AJb, 114, 1987, 20-21
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF