de fr it

Nef

Famille de marchands de textile de Hérisau. La maison de commerce fondée en 1805 par Johann Jakob (->) devint l'une des plus prospères des Rhodes-Extérieures, sous les raisons sociales J.G. Nef & Co., puis J.G. Nef-Nelo AG (1947). La famille en conserva la propriété durant cinq générations et la direction durant quatre. Après la mort de Johann Georges (1883-1954, dernier représentant masculin des N. à diriger l'entreprise), sa veuve Anita N.-Putzi devint en 1954 présidente du conseil d'administration dans lequel entra aussi leur fille Anita; la gestion fut toutefois confiée à des cadres étrangers. Après avoir longtemps résisté au déclin du textile, la maison finit par y succomber peu à peu dans les années 1980. Les réserves accumulées et la patience des actionnaires familiaux permirent cependant de retarder les échéances: vente en 1989, liquidation en 1992.

Etiquette pour les produits textiles de la firme J.G. Nef & Co utilisée pour des produits à destination des Indes britanniques, vers 1930 (Staatsarchiv Appenzell Ausserrhoden, Hérisau, Pa.16-04).
Etiquette pour les produits textiles de la firme J.G. Nef & Co utilisée pour des produits à destination des Indes britanniques, vers 1930 (Staatsarchiv Appenzell Ausserrhoden, Hérisau, Pa.16-04).

A la deuxième et à la troisième génération, deux des fils N. quittèrent l'entreprise pour faire une brillante carrière dans l'exportation de textiles à Saint-Gall. Le premier, Eduard, entra en 1847 dans la firme de son beau-père que reprit son fils homonyme, tandis que son fils cadet Viktor (1850-1884) acquit une filature à Chemnitz; le second, Johann Jakob (->), fonda en 1891 sa propre maison d'exportation, revendue en 1913 par son fils homonyme à la J.G. Nef & Co. De cette branche sont issus des musiciens, des philosophes et des diplomates, tels Karl (->) et Victor (->). Les deux premières générations s'intéressèrent à la politique communale et cantonale, les suivantes donnèrent quelques officiers; Johann Georg (->) et Johann Georges furent colonels. Les N. s'allièrent à diverses familles de dirigeants économiques et politiques des Rhodes-Extérieures.

Sources et bibliographie

  • Arch. d'entreprise, StAAR
  • Holderegger, Unternehmer
  • Th. Fuchs et al., Herisau, 1999

Suggestion de citation

Fuchs, Thomas: "Nef", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 15.01.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/011503/2009-01-15/, consulté le 25.10.2020.