de fr it

KonradBänninger

15.9.1890 à Enge (auj. Zurich), 25.8.1981 à Bülach, prot., de Zurich. Fils de Konrad, maître secondaire, et de Louise Ott. Helma an Haack, Allemande. Ecole normale à Küsnacht (ZH), formation de maître secondaire à l'université de Zurich (histoire-philosophie). Maître à Uster, puis écrivain indépendant à Vienne, en Ecosse et à Zurich, B. revint à l'enseignement de 1933 à 1959. Il attira l'attention en 1917 par son premier recueil de poèmes, Stille Soldaten, qui évoquait la garde des frontières durant la Première Guerre mondiale. Avec Karl Stamm, Max Pulver, Albert Steffen et, à ses débuts, Robert Faesi, B. fut du petit nombre des poètes suisses de tendance expressionniste. Son style se caractérise par une conscience aiguë de la langue et de ses enjeux philosophiques et par des formes originales souvent empruntées à l'époque baroque. Il a exposé ses théories littéraires dans Kleine Philosophie des Schrifttums (1940).

Sources et bibliographie

  • Weltgarten, 1918
  • Nimmer vergehet der Mensch, 1938
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 15.9.1890 ✝︎ 25.8.1981