de fr it

TheobaldBaerwart

14.5.1872 à Bâle, 5.10.1942 à Liestal, prot., de Bâle. Fils de Theobald, maître boulanger. 1903 Elsa Philippine Layh, fille de Ludwig, directeur du bureau du télégraphe de Karlsruhe (D). Secrétaire des douanes, B. publia pour la première fois en 1918 les Rosswiler Geschichten, brefs récits en allemand, tirés de la vie quotidienne. Il se plut à décrire avec ironie la petite bourgeoisie de Bâle dans des poèmes et des textes en prose rédigés en dialecte bâlois, notamment Sällmol (1926), Maisepfiff (1928) et Missi, der Held im Duubeschlag (1936), partiellement réédité en deux volumes (1967-1969). Parmi les œuvres dramatiques, la pièce intitulée S Gliggsrad fut créée en 1937 au théâtre municipal de Bâle. Les textes de B., qui connurent une grande popularité, jouèrent à Bâle un rôle prépondérant dans l'utilisation du dialecte.

Sources et bibliographie

  • O. Kleiber, «Theobald Baerwart», in Basler Jahrbuch, 1944, 94-101
  • Basler Nachrichten, 13.5.1972
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Theobald Bärwart
Dates biographiques ∗︎ 14.5.1872 ✝︎ 5.10.1942