de fr it

EmilBalmer

15.2.1890 à Laupen, 6.2.1966 à Berne, prot., de Laupen. Fils d'Abraham Friedrich. Célibataire. Ecole de commerce à Neuchâtel, fonctionnaire à Berne, d'abord dans l'administration des postes, puis aux Archives fédérales. Vers 1920, B. se mit à écrire des contes en dialecte bernois, dont Zytröseli (1922) et Bueberose (1925). Il publia dès 1929 une vingtaine de pièces de théâtre (Der Glückshoger, 1929; Die latinischi Gsandtschaft, 1933; E Gschaui, 1938), destinées au Heimatschutztheater de Berne, dont il était le cofondateur. Il les mettait généralement lui-même en scène, avec succès. Après un séjour d'études à Alagna (I), il publia un ensemble de notes sous le titre Die Walser im Piemont (1949). Son attirance pour le Tessin (Sunneland, 1937) et l'Italie s'est aussi exprimée à travers des dessins et des aquarelles. Prix littéraire de la Ville de Berne en 1941 et 1960, prix de la Fondation Schiller Suisse en 1948.

Sources et bibliographie

  • Schwyzerlüt, 3, 1966
  • Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 1, 294-295 (avec liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF