de fr it

Wilhelm FriedrichBion

15.1.1797 à Bürglen (TG), 27.9.1862 à Schönholzerswilen, prot., de Saint-Gall. Fils de Peter, pasteur. 1820 Susanna Keller, fille de Konrad, marguillier. B. fit ses études à l'école supérieure de Saint-Gall, où il subit l'influence du professeur Johann Michael Fels. Diplômé en 1817, il fut suffragant à Wattwil et à Sulgen (1817-1818), puis pasteur à Henau-Niederglatt (1818-1823), à Affeltrangen-Märwil (1823-1837), à Rehetobel (1837-1843) et à Schönholzerswilen (1843-1862). Dans toutes ces paroisses, il encouragea la construction d'écoles et les activités de jeunesse. Il fonda en 1831 le journal libéral-radical Der Wächter, dont il fut rédacteur en chef jusqu'en 1834. Collaborateur de l'Appenzeller Zeitung de 1839 à 1843; cofondateur avec son frère et rédacteur en chef du journal radical Der Volksmann (1847-1850). Champion et figure de proue de la Régénération en Thurgovie, ami de Thomas Bornhauser, B. fut un tribun apprécié, pénétré de l'importance de sa mission. Membre de la Constituante thurgovienne en 1849, il quitta la scène politique après 1850. Il a écrit des pièces de théâtre populaire sur des thèmes de l'histoire suisse et s'est engagé dès 1832 en faveur du droit de vote des femmes dans l'Eglise.

Sources et bibliographie

  • E.G. Rüsch, «W.F. Bion 1797-1862», in ThBeitr., 87, 1951, 1-82
  • H.-M. Stückelberger, Die appenzellische reformierte Pfarrerschaft, 1977, 107-108
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 15.1.1797 ✝︎ 27.9.1862