de fr it

EduardBlocher

16.11.1870 à Münchenstein, 24.3.1942 à Kilchberg (ZH), prot., de Schattenhalb, dès 1911 de Zurich. Fils d'Emanuel, directeur de fabrique, et de Karoline Engler. Frère d'Eugen (->) et de Hermann (->). 1894 Elisabeth Hanna Mathilde Wigand, fille de Julius Wilhelm. Après des études de théologie à Bâle, Marbourg et Berlin, B. continua sa formation à Paris. Il fut pasteur à Sidi-Bel-Abbès (Algérie, 1894-1898), à Sion (1898-1905) et dès 1905 dans les hôpitaux cantonaux de Zurich. Rédacteur des journaux antialcooliques Die Freiheit et Internationale Monatsschrift zur Erforschung des Alkoholismus und Bekämpfung der Trinksitten, B. a publié des essais sur la langue et la culture de la Suisse alémanique (Die deutsche Schweiz in Vergangenheit und Gegenwart, 1923) et sur le bilinguisme. Ses écrits parus au temps de la Première Guerre mondiale, comme Stimmen im Sturm aus der deutschen Schweiz, expriment assez nettement une germanophilie et une opposition aux “welsches” tout à fait typiques de leur époque, ainsi qu'une tendance larvée à la xénophobie et à l'antisémitisme.

Sources et bibliographie

  • Fonds, AfZ, fonds
  • Nouvelle biogr. suisse, 1938, 52
  • J. Ribeaud, Quand la Suisse disparaîtra, 1998, 207-215
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 16.11.1870 ✝︎ 24.3.1942