de fr it

LudwigEttmüller

5.10.1802 (Ernst Moritz) à Gersdorf près de Löbau (Saxe), 14.4.1877 à Zurich, prot., de Schottikon en 1839. Fils d'un pasteur. Etudes de philologie à Leipzig et Iéna, habilitation en 1830. E. vint enseigner l'allemand et l'histoire au gymnase et à l'université de Zurich en 1833 (privat-docent). Professeur extraordinaire de vieil allemand dès 1856. Auteur du Handbuch der deutschen Literaturgeschichte (1847), il édita et traduisit des œuvres littéraires du vieil allemand, de l'ancien nordique et du vieil anglais. E. est considéré comme l'auteur de la première version allemande du Beowulf (1840); il traduisit aussi l'Edda (1837) et des sagas (1870). Il édita en outre les poèmes de Johannes Hadlaub (1840), des dictons, poèmes et chants de Henri de Meissen, surnommé Frauenlob (1843), les Lieder und Sprüche de Henri de Veldeke (1852) ainsi que l'Altnordisches Lesebuch (1861).

Sources et bibliographie

  • ADB, 6, 398
  • Die Universität Zürich 1833-1933 und ihre Vorläufer, 1938, 363
  • Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 4, 565
  • NZZ, 12.10.2002
  • P. Bichsel, «'da Sie ja selbst eine leuchtende Hulda sind'. Ludwig Ettmüllers Briefe an Mathilde Wesendonck 1862 bis 1876», in ZTb 2004, 2003, 271-335
  • C. König, éd., Internationales Germanistenlexikon 1800-1950, 1, 2003
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 5.10.1802 ✝︎ 14.4.1877

Suggestion de citation

Bigler, Niklaus: "Ettmüller, Ludwig", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 28.10.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/011649/2010-10-28/, consulté le 28.09.2020.