de fr it

WernerKohlschmidt

24.4.1904 à Magdebourg, 27.4.1983 à Gümligen, protestant, Allemand. Fils d'Oskar Kohlschmidt, pasteur, et d'Else née Nippold. 1931 Hildburg Geist, germaniste. Etudes de langue et littérature allemandes, d'histoire de l'art et de théologie à Marbourg, Berlin et Göttingen, doctorat en 1928 avec une thèse sur Johann Gottfried Herder. Professeur de gymnase (1931-1938). Membre de la Sturmabteilung (SA, 1933-1938), membre bienfaiteur (soutien financier) de la Schutzstaffel (SS) et, dès 1937, affilié au Parti national-socialiste allemand (NSDAP). Parallèlement, membre de l'Eglise confessante (dès 1934), qui critiquait la récupération de l'Eglise protestante par les nazis. Habilitation à l'Université de Göttingen en 1938 avec une étude sur les chansons de soldats. Chargé d'enseignement à l'université en 1938, interprète militaire dès 1941, Werner Kohlschmidt fut professeur de littérature allemande moderne à Kiel (1944-1953), puis à Berne (1953-1971; doyen de la faculté des lettres en 1955-1956). Editeur du Reallexikon der deutschen Literaturgeschichte, il fut aussi l'auteur de trois des cinq volumes de la Geschichte der deutschen Literatur von den Anfängen bis zur Gegenwart (1965-1975) et de nombreux articles sur la littérature des XVIIIe et XIXe siècles.

Sources et bibliographie

  • Neue Zürcher Zeitung, 2.5.1983.
  • König, Christoph (éd.): Internationales Germanistenlexikon 1800-1950, 2003.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 24.4.1904 ✝︎ 27.4.1983