de fr it

EduardSchwyzer

15.2.1874 à Zurich, 3.5.1943 à Berlin, prot., de Zurich, Allemand (1932). Fils d'Eduard Schweizer, chaudronnier, et de Sophie Ernst. Petit-neveu de Heinrich Schweizer. 1903 Anna Hedwig Bebié, fille d'Alfred, fondé de pouvoir. Etudes de philologie classique et de linguistique comparée à Zurich et Leipzig (1892-1897), doctorat à Zurich chez Adolf Kägi (1897). Maître à l'école cantonale de Soleure (1897-1898). Rédacteur au Schweizerisches Idiotikon à Zurich (1898-1927). Privat-docent (1902), professeur extraordinaire (1909), puis, succédant à Kägi, ordinaire de linguistique indo-européenne comparée et de sanskrit (1912) à Zurich. Professeur ordinaire à Bonn (1927-1932), puis à Berlin de linguistique indo-européenne comparée (1932-1943). Membre de l'Académie des sciences de Berlin dès 1937, membre d'honneur de l'Académie d'Athènes. S. publia encore sa Grammatik der Pergamenischen Inschriften (1898), sous le patronyme de Schweizer. Docteur honoris causa de l'université d'Athènes (1937).

Sources et bibliographie

  • Griechische Grammatik, 1, 1939; 2, éd. A. Debrunner, 1950
  • R. Schmitt, éd., Kleine Schriften, 1983 (avec liste des œuvres)
  • M. Leumann, «Eduard Schwyzer», in Indogermanisches Jahrbuch, 27, 1948, 267-273
  • H.-R. Schwyzer, Eduard Schwyzer, 1874-1943, 1951
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 15.2.1874 ✝︎ 3.5.1943