de fr it

JulianDillier

26.2.1922 (Julius Balthasar) à Sursee, 15.1.2001 à Bâle, cath., de Sarnen et Kerns. Fils de Julian, huissier d'Obwald. Emma von Rotz, fille d'Eduard, maître menuisier. Ecole cantonale de Sarnen. Secrétaire à l'office des juges informateurs d'Obwald (1943-1948), secrétaire de la chancellerie d'Etat et vice-chancelier (1948-1964), secrétaire du Département cantonal de l'instruction publique (1964-1969); rédacteur à la Radio DRS de Bâle (1969-1987). Eminent représentant de la nouvelle littérature en dialecte, D. commença par écrire, traduire et mettre en scène des pièces de théâtre amateur, puis publia des poèmes, souvent critiques (Gedankä, wo barfuess chemid en 1973, Stimmrächt en 1984, Landsgmeindsgred en 1988). Son récit autobiographique Frau Bartsch est en allemand standard (1986). D. présida la Société de radio et télévision obwaldienne (1949-1964), la Société suisse de théâtre populaire (1970-1973) et l'Association des écrivains de Suisse centrale (1979-1985). Prix Heinrich-Federer (1979), prix culturel obwaldien (1990), prix culturel du Rhin supérieur (1991), prix Friedestrom (1992), prix littéraire et culturel de Suisse centrale (2001).

Sources et bibliographie

  • Mändschä sind mängisch wie Gäärtä, 1978 (avec une postface de D. Fringeli)
  • Ch. Schmid, éd., Gesammelte Gedichte 1970-1998, 2001
  • F. Hoffmann, J. Berlinger, Die neue deutsche Mundartdichtung, 1978, 256-262
  • Neue Luzerner Zeitung, 16.1.2001
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 26.2.1922 ✝︎ 15.1.2001
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature