de fr it

Carl FriedrichDrollinger

Portrait gravé à Göttingen vers 1750, d'après un tableau de Johann Rudolf Huber l'Ancien (Universitätsbibliothek Basel).
Portrait gravé à Göttingen vers 1750, d'après un tableau de Johann Rudolf Huber l'Ancien (Universitätsbibliothek Basel).

26.12.1688 à Durlach (auj. Karlsruhe), 1.6.1742 à Bâle, prot., allemand. Fils de Johann Martin, conseiller à la cour des comptes du margraviat de Bade et châtelain de Badenweiler (Bade) dès 1690. Célibataire. Etudes de droit, langues, histoire, sciences naturelles et mathématiques à l'université de Bâle (1703-1710, doctorat en droit public). Régistrateur des archives du margrave de Bade-Durlach au Markgräfler Hof à Bâle, puis administrateur des collections comtales (monnaies, peintures). Nommé conseiller aulique (1722), puis archiviste (1727), D. fut admis dans la Deutsche Gesellschaft (Société allemande) de Johann Christoph Gottsched à Leipzig (1733). Tout comme Barthold Heinrich Brockes et Albrecht von Haller, il écrivit des poèmes didactiques à caractère religieux et moral, ainsi que des fables et des poésies de circonstance. Ces dernières ne furent publiées qu'après sa mort (1743) sous le titre de Gedichte samt andern dazugehörigen Stücken (Poésies et autres morceaux s'y rapportant) par Johann Jakob Spreng, qui considérait D. comme un poète suisse.

Sources et bibliographie

  • U.-K. Ketelsen, éd., Gedichte, 1972 (reprint avec bibliogr.)
  • Badisches Generallandesarchiv Karlsruhe
  • Fonds, AV Zurich, UBB et ZBZ
  • P. Roth, «Hofrat Carl Friedrich Drollinger und die Baden-Durlachische Sammlung zu Basel», in BZGA, 58, 1958, 133-170
  • NDB, 4, 128-129
  • Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 3, 563-564
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 26.12.1688 ✝︎ 1.6.1742
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature