de fr it

Johann GottfriedEbel

Portrait de Johann Gottfried Ebel paru en 1833 dans la Neujahrsblatt der Stadtbibliothek Zürich. Eau-forte de Johann Heinrich Meyer (Zentralbibliothek Zürich, Graphische Sammlung und Fotoarchiv).
Portrait de Johann Gottfried Ebel paru en 1833 dans la Neujahrsblatt der Stadtbibliothek Zürich. Eau-forte de Johann Heinrich Meyer (Zentralbibliothek Zürich, Graphische Sammlung und Fotoarchiv).

6.10.1764 à Züllichau (Silésie prussienne, aujourd'hui Sulechów, Pologne), 8.10.1830 à Zurich, protestant, Allemand, Français en 1796, citoyen helvétique en 1801, de Zurich après 1803. Fils d'un négociant. Etudes de médecine à Francfort-sur-l'Oder (doctorat en 1789). Johann Gottfried Ebel séjourna à Zurich de 1790 à 1792. L'année suivante, il publia son guide de voyage paru en français en 1795 sous le titre Instructions pour un voyageur qui se propose de parcourir la Suisse de la manière la plus utile et la plus propre à lui procurer toutes les jouissances dont cette contrée abonde (dès la 2e éd. Manuel du voyageur en Suisse). Ce guide, traitant aussi de géologie, deviendra un classique, revu et réédité plusieurs fois, et influencera entre autres le Guillaume Tell de Schiller. Partisan de la Révolution française, Ebel partit pour Paris en 1796, où il s'occupa notamment de réformes politiques pour la Suisse qu'il visita à diverses reprises à partir de 1802. Le premier, il s'essaya à une synthèse de la géologie des Alpes dans son ouvrage Über den Bau der Erde in dem Alpen-Gebirge (1808). Il vécut depuis 1810 auprès de la famille Escher-Gossweiler à Zurich, où, en tant que membre de diverses sociétés savantes, il étudia également des domaines à la frontière des sciences naturelles, tels que l'emploi de la baguette de sourcier ou le magnétisme animal. En 1813 parut son mémoire sur la situation politique de la Suisse, Abriss des politischen Zustandes der Schweiz. Le tourisme en Suisse, alors naissant, doit beaucoup à ses récits de voyage.

Sources et bibliographie

  • Fonds, Staatsarchiv Zürich, Zurich
  • Fonds, Zentralbibliothek Zürich, Zurich, Handschriftenabteilung
  • M. Brunner, Johann Gottfried Ebel, 1976
  • P. Faessler, Johann Gottfried Ebel als Reiseliterat, 1983
  • T. Germann, «Johann Gottfried Ebel und sein Panorama von der Albishochwacht», in Cartographica Helvetica, 1996, cahier 13, 23-30
  • C. Reichler, R. Ruffieux, Le voyage en Suisse, 1998, 637-655 (avec extraits du Manuel du voyageur en Suisse)
  • S. Franks et al., Aus der Frühzeit der alpinen Geologie, 2001
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.10.1764 ✝︎ 8.10.1830

Suggestion de citation

Mörgeli, Christoph: "Ebel, Johann Gottfried", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.12.2019, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/011761/2019-12-18/, consulté le 30.11.2020.