de fr it

LuiseEgloff

14.1.1804 à Baden, 3.1.1834 à Baden, cath., de Baden. Fille de Karl Martin, propriétaire de l'établissement thermal Staadhof à Baden. Célibataire. E. perdit la vue peu de jours après sa naissance. Elle passa trois semestres à l'institut des aveugles de Zurich (1810-1811), puis vécut chez ses parents jusqu'à son décès. Sa rencontre avec le poète allemand Friedrich von Matthisson, en 1819, la renforça dans son désir de cultiver des dons lyriques précoces. Elle publia un premier recueil de poèmes en 1823. Elle se mit aussi à composer des mélodies sur ses textes, après avoir suivi les leçons de chant et de piano de Daniel Elster. L'historien de la littérature Edward Dorer-E. édita ses œuvres (poésie et musique) en 1843, en un volume.

Sources et bibliographie

  • BLAG, 171-172 (avec liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Elisabeth Hilaria Xaveria Egloff (nom de naissance)
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 14.1.1804 ✝︎ 3.1.1834
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature

Suggestion de citation

Stump, Doris: "Egloff, Luise", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 25.03.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/011769/2010-03-25/, consulté le 24.11.2020.