de fr it

AlbertEhrismann

20.9.1908 à Zurich, 10.2.1998 à Zurich, prot., de Zurich. Fils d'Albert, magasinier, et d'Emma Suter, lingère. Annelies Angehrn. Comptable de métier, chômeur en 1929, E. se mit alors à écrire. Ses premiers volumes (Lächeln auf dem Asphalt, poèmes, 1930; Schiffern und Kapitänen, 1932, conçu alors qu'il purgeait une peine de prison pour objection de conscience) montrent sa sensibilité sociale et ses dons de versificateur dans des formes traditionnelle et moderne. Cofondateur du cabaret Cornichon en 1934. Dès 1952, E. publia dans le Nebelspalter des poèmes de satire sociale fort appréciés. Pour gagner sa vie, il dut rédiger des textes publicitaires. Comme bien peu de poètes de sa génération, il sut poursuivre, par-delà l'époque de la défense spirituelle, une œuvre capable de se renouveler dans ses thèmes comme dans sa forme. Prix littéraire de la Ville de Zurich (1978).

Sources et bibliographie

  • Der neue Kolumbus, 1939
  • Der letzte Brief, 1948
  • Ein ganz gewöhnlicher Tag, 1954
  • Riesenrad der Sterne, 1960
  • Eine Art Bilanz, 1965
  • Gegen Ende des zweiten Jahrtausends, 1988
  • Der Bund, 7.3.1998 (suppl. culturel)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.9.1908 ✝︎ 10.2.1998
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature

Suggestion de citation

Linsmayer, Charles: "Ehrismann, Albert", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.08.2004, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/011771/2004-08-26/, consulté le 25.11.2020.