de fr it

FritzErnst

14.6.1889 à Winterthour, 26.3.1958 à Zurich, prot., de Winterthour. Fils d'Ulrich. 1918 Anna Maria Jelmoli. Etudes à Zurich (droit en 1908, langue et littérature allemandes, avec Adolf Frey, de 1909 à 1912) et à Berlin (1912-1914), thèse sur l'ironie romantique en 1915. Maître à l'école supérieure de jeunes filles de Zurich (1917-1947), professeur d'histoire de la littérature allemande à l'EPF de Zurich (1943) et de littérature comparée à l'université de Zurich (1948). E. est connu, même à l'étranger, par ses essais très éclectiques sur la littérature européenne et, en particulier, sur l'histoire intellectuelle et culturelle de la Suisse (Die Schweiz als geistige Mittlerin von Muralt bis Jacob Burckhardt, 1931; études, réunies en trois volumes, sur l'histoire des idées en Allemagne et en Suisse, et sur l'histoire générale des idées, 1946). Il a édité des œuvres de Goethe, Friedrich Ranke et Johann Heinrich Pestalozzi. Il a participé à la défense spirituelle. Prix de littérature de la ville de Zurich (1951).

Sources et bibliographie

  • Studien zur europäischen Literatur, 1930
  • Der Helvetismus, 1954
  • Aus Goethes Freundeskreis und andere Essays, 1955
  • Späte Essays, 1963 (avec bibliogr.)
  • D. Bodmer, Der Essayist Fritz Ernst (1889-1958), 1978 (avec liste des œuvres)
  • J. Schütt, Germanistik und Politik, 1996
  • C. König, éd., Internationales Germanistenlexikon, 2003
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 14.6.1889 ✝︎ 26.3.1958