de fr it

Hans KonradFrick

20.7.1811 à Schwellbrunn, 30.1.1897 à Teufen (AR), prot., de Schönengrund. Fils de Hans Konrad, paysan et tisserand à domicile. 1) 1838 Franziska Winkler, 2) 1850 Anna Rohner, de Hérisau. Scolarité rudimentaire. Valet de ferme à Mörschwil, F. acheta en 1836 une maison à Teufen (au Brandtobel) et y travailla jusqu'en 1895 comme paysan, tisserand et brodeur. Poète populaire et récitant apprécié, il déclamait à diverses occasions ses poèmes en dialecte. Dans des couplets satiriques en octosyllabes irréguliers, il évoquait avec humour ses expériences personnelles, l'actualité et les faiblesses humaines en général, jugées à l'aune de la raison, de la morale et d'une croyance modérée au progrès.

Sources et bibliographie

  • A. Tobler, Hans Konrad Frick, ein appenzellischer Volksdichter, 1900
  • Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 5, 639
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.7.1811 ✝︎ 30.1.1897
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature