de fr it

RenéGardi

1.3.1909 à Berne, 9.3.2000 à Berne, prot., de Höchstetten. Fils d'Ernst. 1941 Marie Reber. Etudes de mathématiques, physique et zoologie à l'université de Berne (1928-1931). Maître secondaire à Brügg jusqu'en 1945, puis indépendant. G. voyagea en Scandinavie et entama sa carrière littéraire comme auteur de livres pour la jeunesse (Schwarzwasser, 1943) et conférencier itinérant. Il doit sa célébrité à ses récits de voyages, traduits en de nombreuses langues, et à ses livres de photos sur les peuples du Cameroun (Mandara, 1953, Kirdi, 1955), du Sahara (Bergvolk der Wüste, 1951, Blaue Schleier - rote Zelte, 1951, Sahara, 1967) et de Nouvelle-Guinée (Sepik, 1958). Ses films Mandara (1959) et Die letzte Karawane (1967) suscitèrent beaucoup d'intérêt. Sa vision de l'Afrique, montrant des êtres humains heureux dans des environnements préservés, marqua les esprits en Suisse jusque dans les années 1970. Lauréat de divers prix littéraires. Docteur honoris causa de l'université de Berne en 1967.

Sources et bibliographie

  • Der Bund, 10.3.2000
Liens
Autres liens
fotoCH
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Lerch, Hansruedi: "Gardi, René", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 12.05.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/011814/2005-05-12/, consulté le 22.10.2020.