de fr it

GeorgGotthard

vers 1550 (ou entre 1550 et 1557), 23.3.1619 à Soleure, cath., de Soleure. Probablement fils de Hans. Verena Gabriel (ou Gaberel). Carrière inconnue. Cité en 1571 lors de la prestation de serment des bourgeois, en 1581 comme serrurier et en 1594 comme marchand de fer, G. écrivit trois pièces de théâtre de grande envergure (jusqu'à 21 actes et plus de 100 rôles), dans la tradition des spectacles civiques; ces drames furent joués en 1584, 1598 et 1617 par les bourgeois de Soleure. Deux d'entre eux traitent de thèmes tirés de l'Antiquité (la lutte entre les Romains et les Albains, la chute de Troie); le troisième, le plus long, met en scène l'histoire de Tobie, tirée de la Bible.

Sources et bibliographie

  • O. Noser, «Georg Gotthard, Eisenkrämer und Poet», in Solothurner Zeitung, 22.3.1969
  • P. Fochler, Fiktion als Historie, 1990, 130-156
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1550 ✝︎ 23.3.1619
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature

Suggestion de citation

Zeller, Rosmarie: "Gotthard, Georg", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 02.12.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/011834/2005-12-02/, consulté le 26.11.2020.