de fr it

RudolfHägni

11.8.1888 à Stäfa, 4.10.1956 à Zurich, prot., de Männedorf. Fils de Johann Rudolf, commissionnaire en soie, et d'Anna Wachter. 1920 Martha Wachter, sa cousine, fille de Heinrich, paysan. Ecole normale de Küsnacht (ZH). Instituteur à Langnau am Albis (1907-1923) et à Zurich (1923-1954). H. composa, d'abord pour ses élèves, de nombreuses poésies pour enfants en dialecte zurichois, qu'il publia sous forme de recueils (s'Jahr i und us, 1928; I ghöören es Glöggli, 1940). Il est aussi l'auteur de récits pour la jeunesse (Durch Leid zur Freude, 1944), de pièces de théâtre (Schwaan, chläb aa, 1941), d'une monographie sur Alfred Huggenberger (1927), de poèmes (Lichter am Weg, 1948, Aabiggold, 1957), ainsi que de Singspiel et de cantates, mis en musique, comme plusieurs de ses poèmes, par des compositeurs parfois renommés. Il travailla en outre pour l'Œuvre suisse des lectures pour la jeunesse (OSL) et reçut plusieurs distinctions (prix d'honneur de la fondation Schiller en 1949).

Sources et bibliographie

  • E. Hägni, éd., Gesammelte Gedichte, 1980 (avec biogr.)
  • Schwyzerlüt, 2, 1956 (no spécial sur Rudolf Hägni)
  • Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 7, 69-70
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 11.8.1888 ✝︎ 4.10.1956
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature