de fr it

LudwigHätzer

vers 1500 à Bischofszell, 4.2.1529 à Constance, de Bischofszell. Issu d'une famille fortunée. Immatriculé à l'université de Bâle en 1517-1518. Chapelain à Wädenswil de 1520 environ à 1523. Partisan de la Réforme et de Zwingli en 1523-1525, H. publia un essai contre les images et tint le procès-verbal de la seconde dispute de Zurich. Dès 1525, théologiquement proche des anabaptistes, puis attaché à un spiritualisme mystique, il parcourut la Suisse et l'Allemagne du Sud en prêchant et en écrivant. Il traduisit en allemand les écrits de Jean Œcolampade sur la sainte cène et, avec Hans Denck, les Livres des Prophètes. Il composa aussi des cantiques. Dans ses derniers écrits, inédits, il conteste le dogme de la Trinité. Réputé hérétique, il fut décapité pour bigamie.

Sources et bibliographie

  • J.F.G. Goeters, Ludwig Hätzer (ca. 1500-1529): Spiritualist und Antitrinitarier, 1955
  • LThK, 4, 1210
  • H. Schmidt, Quellenlexikon zur deutschen Literaturgeschichte, 10, 1997, 160-161
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1500 ✝︎ 4.2.1529
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature