de fr it

ArnoldHalder

30.11.1812 à Saint-Gall, 23.4.1888 à Saint-Gall, prot., de Saint-Gall. Fils de Daniel, commerçant. 1837 Maria Susanna Schwander, fille de Johann Jakob. Commerçant à New York (1832-1833), H. revint ensuite à Saint-Gall où il revêtit diverses fonctions. Après la ruine de ses entreprises, il devint comptable à Unterseen (1858-1878). Il passa ses dernières années à Saint-Gall (dès 1884); il y était apprécié, comme dans l'Oberland bernois, pour ses activités d'animateur de la vie musicale et littéraire. Auteur de poèmes en dialecte et en langue littéraire (Kleine poetische Versuche, en dialecte d'Appenzell et de Saint-Gall, 1836, rééd. en 1854 et 1884; Vergissmeinnicht, 1838), de comédies en dialecte restées inédites, de récits d'excursions (Bergluft, 1869) et du récit Die Stiefelchen, oder Was sich in Interlaken Alles treffen kann (1884). Il contribua par son œuvre à faire connaître les charmes touristiques de l'Oberland bernois.

Sources et bibliographie

  • G. Jenny, Arnold Halder (1812-1888), 1912
  • Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 7, 175
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 30.11.1812 ✝︎ 23.4.1888
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature

Suggestion de citation

Marti-Weissenbach, Karin: "Halder, Arnold", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 27.11.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/011859/2007-11-27/, consulté le 28.11.2020.