de fr it

Saint-Michel-en-l'Ile

Couvent de dominicaines de la ville de Berne, diocèse de Lausanne, province de Teutonie, sous le vocable de Marie et de saint Michel. Fondé en 1285 à Brunnadern près de Berne par Mechtild von Seedorf, le couvent fut incorporé à l'ordre des dominicains en 1294, transféré sur une île de l'Aar située au-dessous du monastère masculin et porta le nom de couvent de l'Ile et de Marienthal. A la suite d'un incendie survenu en 1295, les sœurs déménagèrent dans une maison située dans la ville nouvelle, puis en 1327 sur le site de l'ancien cimetière juif (auj. Palais fédéral, aile est). En l'absence d'un couvent fermé, la vie religieuse ne fut possible que dans le cadre d'un béguinage jusqu'en 1439. L'église conventuelle Saint-Michel, consacrée en 1401 après des travaux de longue haleine, fut intégralement détruite lors de l'incendie qui ravagea la ville en 1405. La consécration de la nouvelle église eut lieu en 1408 et le couvent fut achevé vers 1440. La réforme de l'ordre (stricte observance) fut introduite à partir de Sainte-Marie-Madeleine de Bâle en 1439 avec le soutien du Conseil de Berne. Par la suite, le couvent, qui accueillait des jeunes filles issues des familles dirigeantes de Berne, connut un modeste essor spirituel et économique. Après sa sécularisation, en 1528, ses biens revinrent à l'hôpital Seiler, qui s'installa dans les anciens bâtiments conventuels en 1531 et reprit son nom (hôpital de l'Ile).

Sources et bibliographie

  • G. Studer, «Zur Geschichte des Insel-Klosters», in AHVB, 4, cah. 1, 1-48; 1858-1860, cah. 2, 1-56
  • MAH BE Stadt, 1, 1952
  • E.J. Beer et al., éd., Berns grosse Zeit, 1999, 482-489
  • HS, IV/5, 610-630
Liens
Notices d'autorité
GND

Suggestion de citation

Engler, Claudia: "Saint-Michel-en-l'Ile", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 06.01.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/011875/2012-01-06/, consulté le 19.09.2020.