de fr it

PaulHaller

13.7.1882 à Rein (comm. Rüfenach), 10.3.1920 à Zurich, prot., de Zofingue. Fils d'Erwin, pasteur. Célibataire. Etudes de théologie (1902-1906) à Bâle, Marbourg, Berlin et Zurich, où H. découvrit le socialisme religieux de Leonhard Ragaz. Pasteur de Kirchberg (comm. Küttigen) de 1906 à 1910. Assailli de doutes, il renonça au ministère et fit des études d'allemand, histoire et psychologie à Zurich (doctorat en 1913, avec une thèse intitulée Pestalozzis Dichtung publiée en 1914). Maître à Schiers (1913-1916) et à l'école normale de Wettingen (1916-1920). Auteur de deux œuvres en dialecte argovien: s'Juramareili (1912), récit épique relevant de la critique sociale, et Marie und Robert (1916), drame situé dans les milieux ouvriers. Profondément dépressif, H. se suicida en 1920.

Sources et bibliographie

  • E. Haller, éd., Gedichte, 1922
  • E. Haller, éd., Gesammelte Werke, 1956 (31980)
  • W. Günther, Dichter der neueren Schweiz, 2, 1968, 521-541
  • Killy, Literaturlex., 4, 485
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 13.7.1882 ✝︎ 10.3.1920
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature

Suggestion de citation

Marti-Weissenbach, Karin: "Haller, Paul", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 13.03.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/011914/2006-03-13/, consulté le 01.12.2020.