de fr it

FritzHerdi

14.10.1920 à Frauenfeld, 18.3.2014 à Zurich, protestant, de Holziken. Fils d'Ernst Herdi et de Cécile née Krebser. Célibataire. Ecole hôtelière de Lucerne (1939). Entre ses périodes de mobilisation, Fritz Herdi étudia la musique au conservatoire de Winterthour. Pianiste de variétés et professeur de piano jazz à l'académie de musique de Zurich de 1947 à 1962, il fut programmateur à la radio suisse alémanique de 1957 à 1990, réalisant ses propres émissions (Fyrabig, Noten und Notizen). Travaillant également comme journaliste dès 1941, il fut collaborateur permanent du Nebelspalter (dès 1961), rédacteur extérieur du Tages-Anzeiger (1965-1978) et critique gastronomique de la Züri-Woche (1982-1995). Auteur de recueils de termes et locutions argotiques (Limmatblüten, 1955; Kneipenpoesie, 1972; Autolatein, 1973), d'anecdotes et d'ouvrages humoristiques (Pardon, Herr Bundesrat!, 1968; Also sprach Zürithustra, 1983; Häppi Börsdei tu iu!, 1993), Herdi traduisit en allemand de la littérature musicale américaine et des autobiographies de musiciens de jazz américains (notamment Jelly Roll Morton et Sidney Bechet).

Sources et bibliographie

  • Kosch, Wilhelm: Deutsches Literatur-Lexikon. Biographisch-bibliographisches Handbuch, vol. 7, 1979, pp. 950-951.
  • Société suisse des écrivaines et écrivains (éd.): Ecrivaines et écrivains d'aujourd'hui. Suisse, 1988, p. 106.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Marti-Weissenbach, Karin: "Herdi, Fritz", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.06.2020, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/011940/2020-06-24/, consulté le 30.10.2020.