de fr it

PhilippHindermann

12.12.1796 à Bâle, 10.1.1884 à Bâle, prot., de Beinwil am See, de Bâle (1833). Fils de Johannes, commis de magasin. 1836 Maria Chrischona Landerer, fille de Richard, directeur de police. Formation de typographe. Précepteur dès 1829, instituteur à l'école Saint-Théodore au Petit-Bâle (1831-1864). Membre de plusieurs associations, dont la Liedertafel et le chœur d'hommes de Bâle, il écrivit pour elles et à d'autres occasions, publiques ou privées, des poèmes de circonstance et en dialecte, très appréciés, notamment pour le Gryffemähli du Petit-Bâle (banquet des trois corporations qui suit la journée du Griffon, all. Vogel Gryff). Entre 1820 et 1830, il composa une chanson populaire sur la Suisse (In der Schwiz, in der Schwiz, do simmer dihei). Ses poèmes, qu'Adolf Socin qualifia de chronique rimée de la Bâle politique et sociale du XIXe s., parurent en quatre recueils (Humor und Ernst, 1856, 1861, 1866 et 1886)

Sources et bibliographie

  • A. Socin, «Basler Mundart und Basler Dichter», in Basler Neujahrsblätter, 74, 1896, 12-17
  • Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 7, 1216
  • R. Suter, éd., Uff baaseldytsch, 1988, 23-29, 385
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 12.12.1796 ✝︎ 10.1.1884
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature